Après cinq ans devant les tribunaux, le feuilleton fiscal du Centre Bell tire à sa fin. Et les propriétaires du Centre Bell verront vraisemblablement leur facture d’impôt foncier passer à l’avenir de 10 à 8,5 millions de dollars par année, soit une baisse annuelle de 1,5 million.

Read More »